Sigrún Jónsdóttir

Sigrún Jónsdóttir
Étudiante en médecine, présidente de LÍS

« La prise de conscience chez les jeunes a implosé après que Greta Thunberg ait commencé ses grèves de l'école. En cela, je pense que la jeunesse a un rôle à jouer dans notre société. »

Sigrún Jónsdóttir, 24 ans, est étudiante en cinquième année de médecine. Elle a été l’année dernière présidente, avant d’être secrétaire l’année précédente, de l’Union nationale des étudiants islandais (LÍS en islandais). A travers LÍS, elle a organisé plusieurs grèves du climat rattachées au mouvement Fridays for Future. Ces manifestations ont lieu chaque vendredi, de 12h à 13h, en face du Parlement suédois, à ReykjavíkEn Islande, la première grève du climat a eu lieu le 22 février 2019. Elle a eu un énorme succès, d’où le maintien de ces manifestations à chaque semaine, qu’il vente ou qu’il pleuve. 

Son engagement climatique, c’est à l’union étudiante que Sigrún le doit. L’organisation de ces manifestations et les rencontres qui en découlent, lui ont fait changer d’avis sur sa manière de se nourrir, de voyager, d’acheter. En somme, des changements nécessaires pour la planète, estime-t-elle.