Sarah Krumbeck

Sarah Krumbeck
Membre de Surfrider Foundation Europe

« Qui a envie de vivre parmi les déchets ? Qui peut traiter sa propre planète comme ça ? »

Sarah Krumbeck a 29 ans. Elle vit à Hambourg en Allemagne et travaille pour Surfrider Foundation Europe, une organisation non gouvernementale créée en premier lieu en 1990 à Biarritz, en France, et qui lutte pour la préservation des océans, des mers, des plages, etc. Aujourd’hui, il existe 43 antennes réparties dans 11 pays européens. Sarah travaille depuis trois ans pour cette ONG. Elle dirige l’équipe de bénévoles et s’occupe de l’événementiel, de journées de ramassage/nettoyage, et des partenariats mis en place avec des cafés « ocean friendly » locaux, comme Teikei Coffee

Sarah est né en Thaïlande mais a grandi à Flensburg, une ville de pêche au nord de l’Allemagne. Elle pense que ses deux origines sont un plus pour elle pour comprendre l’enjeu de la pollution des océans. Comme la pollution plastique créée par l’industrie du tourisme en Asie, et la pollution par l’industrie agricole et urbaine en Allemagne. Aussi loin qu’elle s’en souvienne, son premier nettoyage remonte quand elle avait 4 ans. Sa mère avait motivé sa sœur et ses cousins à nettoyer les déchets de son quartier en échange d’argent de poche.